À propos

Des formes qui semblent simples, presque évidentes ;
la gamme chromatique, évoquent des “ailleurs” : on pense au Japon,
à l’Afrique ou plutôt à “des Japons“, “des Afriques“, “des Orients“, rêvés ou plus proches de nous, apparemment, à des objets traditionnels sans que l’on sache préciser de quelles traditions il pourrait s’agir…

 

Et puis, quelque  chose vient troubler cette presque familiarité.
 

Un autre ailleurs, qui est l’imaginaire de Timothée Humbert,
peuplé de signes et de figures archaïques, enfantines éternelles, élégantes et grotesques. Tout un vocabulaire de gommages, d’effacements, de craquellements et de boursouflures, de plissements, d’empreintes, de superpositions et de griffonnages…

 

C’est alors que l’on prend conscience que ces formes encore une fois
si simples, si quotidiennes  constituent les éléments d’un univers éminemment  singulier.

​Jean-Claude Schenkel